Aller au contenu principal

Fonctionnement

Le puits climatique ELIXAIR est un réseau de canalisations enterrées qui permet de diminuer significativement les besoins en chauffage et en rafraîchissement d'un bâtiment.

Fonctionnement

À quoi sert un puits climatique ?

L'objectif principal du système ELIXAIR est d'apporter une diminution significative des besoins en chauffage et en rafraîchissement d'un bâtiment, en s'appuyant sur une énergie renouvelable, gratuite et illimitée : la géothermie.

Objectifs Hiver

  1. Réchauffer, préchauffer ou mettre hors gel,
  2. Ecrêter les pics froids,
  3. Limiter les recours aux équipements ou les sous-dimensionner ou les supprimer.
Fonctionnement hiver - Elixair

Objectifs Eté

  1. Écrêter sensiblement les pics de chaleurs,
  2. Rafraîchir par débit continu ou sur-ventilation nocturne,
  3. Limiter l'utilisation ou s'abstenir de climatisation.
     
Fonctionnement Elixair - Eté

Le saviez-vous ?

Le puits climatique est aussi connu sous le nom de puits canadien et puits provençal. L'appellation "puits canadien" a tendance à faire écho au préchauffage de l'air, alors que l'appellation "puits provençal" fait plutôt référence au rafraîchissement de l'air en été.
Le nouveau terme "puits climatique" renvoie à une définition plus globale faisant écho à la fois au préchauffage de l'air mais aussi au rafraîchissement de l'air.

Comment ça marche ?

Le puits climatique ELIXAIR est un réseau de canalisations enterrées qui fonctionne comme un échangeur air-sol.
Utilisé pour le renouvellement d’air, cet échangeur s’appuie sur le différentiel entre la température de l’air capté à l’extérieur du bâtiment (air ambiant) et celle du sol qui tend à constante lorsqu’une profondeur suffisante est atteinte (1m50 / 2m).
Couplé à centrale de traitement d’air (CTA), le puits climatique contribuera à diffuser dans le bâtiment un air tempéré, filtré et confortable.

L’équipement de ventilation auquel le puits climatique sera raccordé dépend du type de local auquel il sera asservi.
Il existe plusieurs types d’équipements de ventilation :

Couplage à une CTA Simple Flux

Eté comme hiver, ce principe classique de la ventilation par extraction prélève directement l’air neuf à l’extérieur et ventile les pièces de vie grâce à des bouches d’aération. L’air vicié est rejeté à l’extérieur par des bouches d’extraction motorisées placées dans les pièces humides comme par exemple les toilettes, la cuisine et la salle de bain (système par dépression d’air).

CTA simple flux - Elixair

Couplage à une CTA Double Flux

En hiver, ce système de ventilation permet de réduire les pertes de chaleur en récupérant les calories de l’air vicié grâce à un échangeur. Le couplage avec un puits climatique lui permet d’améliorer son efficacité et de gagner plusieurs degrés non négligeables En été, la CTA passe en vitesse de sur-ventilation tout en shuntant l’échangeur. Connecté à un puits climatique, cette fonction permet de maintenir la température de confort à 100% sans effort supplémentaire.

CTA double flux - Elixair

CTA à une CTA Double Flux séparés

Dans certaines zones climatiques, l’hiver est doux : l’intérêt de l’échangeur n’est pas prouvé. L’utilisation d’une double flux séparés (sans échangeur) permet d’assurer une ventilation performante sans surcoût. Couplé à un puits climatique, cette solution permet de limité fortement le recours à une énergie dynamique en hiver et permet le confort d’été.

Bypass du puits climatique :

Par sécurité, il est conseillé d’installer une vanne manuelle permettant de couper le passage de l’air du puits climatique en passant par l’air extérieur. Lors d’une opération de maintenance ou autre évènement, la ventilation pourra fonctionner. Ce bypass permet également la gestion des gains d’intersaison par l’utilisateur. Dans des cas plus précis, une gestion automatique du bypass en fonction des performances peut être installée.

Points d’attention

Pour assurer le bon fonctionnement du puits climatique, il est nécessaire de prendre en compte l'ensemble des facteurs suivants :

Le facteur thermique : éviter les déperditions

Le bon fonctionnement est tributaire de toutes les précautions constructives visant à lutter contre les déperditions :

  • Une bonne isolation thermique des murs, des planchers et des toitures,
  • Une bonne performance des vitrages,
  • Le traitement des ponts thermiques,
  • L’étanchéité à l’air de l’enveloppe,
  • Une ventilation performante.

Ces dispositions sont généralement prises dans les constructions soumises aux exigences de la RT2012.

facteur thermique - Elixair

Le facteur technique : disposer d'un peu de terrain

À défaut d'autres applications thermiques, l’installation d’un puits climatique ne condamne pas l’usage des abords, qui peuvent être normalement végétalisés, voire construits.
Par exemple, Il peut être posé sous un parking, une voie d’accès ou même sous un bâtiment.
Les branches doivent idéalement être espacées de 1 mètre : la profondeur d’enfouissement doit se situer à un minimum de 1.5m au-dessus du réseau.
La présence d’un espace minimum autour du bâtiment fait partie des pré-requis à prendre en compte avant même l’étude de faisabilité. En effet, le puits climatique peut être sous-bâtiment, cependant la ou les têtes d’aspirations devront être hors de l’emprise du bâtiment.

facteur technique - Elixair

Le facteur hygiénique : préserver la qualité de l’air

Le puits climatique ELIXAIR est une application aéraulique. L’air ne doit pas être dégradé durant son passage dans le système de canalisations. Dans ce but, les canalisations ELIXAIR doivent être posées en respectant une pente minimale de 1.5% en tous les points, ainsi les condensats qui peuvent se former sur les parois seront récupérés dans un point bas spécifiquement prévu.
L'Avis Technique décrit l'ensemble des dispositions garantissant sa mise en oeuvre dans les règles de l’art.
Le captage de l’air s’effectue par une entrée d’air équipée d’un filtre destiné à retenir des particules présentes dans l’air extérieur. En France métropolitaine, le changement de filtre de la prise d'air* doit être effectué au moins deux fois par an, dont une au mois de juin (après la pollinisation).

*Remplacement à faire exclusivement par le filtre spécifié par la société Saint-Gobain PAM.

facteur hygiénique - Elixair