Dernière mise à jour le lun 16/01/2012 - 12:02

Les réseaux d’évacuation doivent résister à de nombreuses sollicitations : agressivité croissante des fluides évacués, aléas climatiques, chocs pour les réseaux aériens… Solides et pérennes, les systèmes PAM prémunissent des soucis de réparations intempestives et coûteuses.

Le procédé de fabrication de Saint-Gobain PAM, dit de Lavaud, assure aux produits un très haut niveau de qualité.
Ce procédé consiste, après centrifugation, à faire subir aux tuyaux un traitement thermique - de graphitisation et de ferritisation - pour obtenir une structure moins dure mais néanmoins résistante.

Les avantages du procédé de Lavaud :
de meilleures caractéristiques mécaniques, supérieures aux exigences de la norme EN 877
(voir tableau ci-dessous)

  • très bonne résistance à l’écrasement
  • résistance aux chocs accrue
  • le tuyau supporte mieux les contraintes mécaniques type flexion et compression
  • pour les installateurs, la pose est plus confortable et la manutention sur chantier facilitée. La coupe des tuyaux est plus facile, les tranches sont nettes. La mise en oeuvre est donc plus simple et plus rapide.
  Procédé
Saint-Gobain PAM
Autres procédés Disposition
de la norme européenne
NF EN 877
Résistance à la traction sur éprouvette en MPa
(valeurs moyennes)
300 270 200 minimum
Résistance à l'écrasement sur anneau en MPa
(valeurs moyennes, tuyau DN 100)
470 360 350 minimum
Dureté superficielle Brinell en degré HB
(valeurs moyennes)
205 245 260 maximum